Laboratoire des Systèmes Informatiques

Présentation du laboratoire

Description
succincte :
 



Le Laboratoire des Systèmes Informatiques (LSI) a été créé en Juillet 2000 dans
l’objectif de promouvoir la recherche scientifique dans le
domaine de l’Informatique, d’assurer un lien avec le volet
pédagoqique et enfin de constituer un cadre d’association avec
le secteur socio-économique et de partenariat avec des
Laboratoires internationaux de recherche.

Le Laboratoire
comporte 68 membres (dont 46 membres internes, 10 membres externes
et 12 Doctorants (issus du LMD)). Il est structuré en cinq équipes
de recherche :

  • Equipe Génie Logiciel (GL)

  • Equipe Ingénierie des
    Systèmes d’Information (I.S.I)

  • Equipe
    Modélisation et Vérification des Systèmes Parallèles (MOVES)

  • Equipe (VAAL) : Web technologie et sécurité informatique

  • Equipe Mobilité



Ces équipes
travaillent en synergie sur différents domaines relevant des
systèmes informatique et se regroupent régulièrement autour des
préoccupations scientifiques communes à travers les Journées
Scientifiques du Laboratoire des Systèmes Informatiques (JLSI)
que le Laboratoire organise chaque année.


Objectifs de
recherche scientifique et de développement technologique :


Le
Laboratoire des Systèmes Informatiques (LSI), depuis sa création
en 2000, s’est assigné pour objectifs des missions à retombées
d’ordre scientifiques, pédagogiques et de partenariat :

  1. Volet
    Scientifique
     :
    Il s’agit de créer une dynamique de recherche dans les divers
    domaines

    liés aux Systèmes Informatiques,
    ainsi
    qu’une valorisation des travaux sous forme de publications,
    d’éditions d’ouvrages, de participation à des
    manifestations nationales et internationales, et d’organisations
    de séminaires internes.


  1. Volet
    Formation
     :
    Assurer la Formation (au sens de formation de formateurs, de
    promotion d’enseignants-chercheurs, etc)
    en
    créant un cadre de travail pour la préparation de thèses de
    Doctorat d’Etat et de Doctorat, de thèses de Magisters et de
    Masters.


  1. Volet
    Partenariat
     :
    Valoriser les travaux de recherche par le développement de
    produits à partir des prototypes et des maquettes proposés et
    prestation de service avec le secteur socio-économique

Thèmes mis en
œuvre :


Equipe
1 :
GL
(Génie Logiciel).

Thèmes : Méthodologies de développement de
logiciels- Architectures à base de composants logiciels –
Modélisation des procédés logiciels. Ingénierie des modèles.

Equipe  2 :
ISI
(Ingénierie des Systèmes d’Information)

Thèmes : Ingénierie des besoins – Ingénierie
des Méthodes – SI coopératifs – systèmes décisionnels –
SI organisationnels – Bases de données avancées( Mobiles et
Spatio-temporelles).



Equipe  3 :
MOVES
(MOdélisation et VErification des Systèmes)

Thèmes : Méthodes formelles – Multimedia-
systemes tolerant aux fautes.

Equipe 4 :
VAAL
(Web technologie et sécurité informatique).

Thèmes : web - Sécurite - adaptation, composition de web service

Equipe  5 :
MOBILITE.

Thèmes : Réseaux mobiles – sécurité
dans les réseaux mobiles Ad Hoc – Disponibilité de service –
Communication de groupes


Mots-Clés :


Systèmes répartis, réseaux mobiles ad hoc, réseaux
de capteurs, sécurité informatique, Modélisation,
Spécification, Evaluation des performances , Génie Logiciel,
procédé logiciel, composants, interopérabilité, architectures
logiciels et styles d’architecture , assistance, knowledge
management, multimédia, certification, SMIL, Focal, web, Système
d’informations (SI), SI coopératifs, SI
inter-organisationnel, SI décisionnel, Datawarehouses,
Workflow , e-learning, SI Géographique (SIG), bases de
données mobiles, Méthodes formelles, Systèmes temps réels,
UML, Modularité, modélisation et Vérification formelles,
tolérance aux défaillances

Objectifs
atteints (recherche, formation, autres) :
 



Plusieurs objectifs ont été
atteints conformément aux missions du Laboratoire tant sur les
aspects scientifiques, de formation que de partenariat.

1- Activités
Scientifiques :

Plusieurs
projets de recherche PNR, CNEPRU et accord CMEP ont été initiés
dans le cadre du programme de recherche de notre Laboratoire,
axés essentiellement sur les points suivants :

  1. Mise en œuvre de protocoles
    et d’applications pilotes sur des réseaux mobiles ad hoc.

  2. Déploiement
    des réseaux de capteurs pour le contrôle de l’irrigation en
    agriculture.

  3. Conception de
    modèles de développement de logiciels à base de composants et
    de styles d’architectures logiciels.

  4. Modélisation et évaluation
    qualitative et quantitative de systèmes complexes à l’aide
    des réseaux de Pétri.

  5. Etude de la convergence des
    infrastructures de communication vers le tout IP.

  6. Définition d’une
    méthodologie de conception de systèmes d’information incluant
    la coopération à plusieurs niveaux : intra-organisationnel
    et inter-organisationnel.

  7. Modélisation et validation
    de systèmes temps réel : problèmes de raffinement, de
    substituabilité et de sous-typage (comportemental) des
    composants.



Certains de ces
travaux ont fait ou font actuellement l’objet de collaboration
avec des Laboratoires étrangers dans le cadre d’accords CMEP.

Résultats
scientifiques :

Les résultats
de nos travaux de recherche ont été validés et mis en valeur
par une production scientifique soutenue et en constante
évolution. Nous enregistrons durant cette période (2009-2011) :



39
Publications Internationales et
01
Publication Nationale

- 84
Communications internationales

- 13
Communications Nationales ;

- 07
Livres et chapitres d’ouvrage

En plus de ces
activités de recherche, notre Laboratoire organise et participe
régulièrement à plusieurs manifestations et séminaires
scientifiques, dont principalement :

1- Une
manifestation scientifique internationale ISPS (International
Symposium on Programming and Systems -ISPS) est organisée
périodiquement (chaque 2 ans) par le Département Informatique et
dans lequel notre Laboratoire s’implique considérablement tant
dans la préparation, l’organisation et la présentation des
travaux de recherche de nos chercheurs.



2- Des journées
scientifiques du Laboratoire (JLSI ou Journées du LSI) sont
organisées régulièrement (chaque année), afin d’offrir un
cadre de discussions sur les travaux de recherche des différentes
équipes du Laboratoire, d’une part, et permettre à nos jeunes
chercheurs (Doctorants et Magister) de s’exprimer sur l’état
d’avancement de leurs travaux, d’autre part.

3- Des
séminaires internes établis par chacune de nos équipes de
recherche ont lieu régulièrement.



2- Aspects de
Formation

Nos
activités scientifiques ont eu des retombées étroitement liées
aux aspects pédagogiques et de formation : en effet, la plupart
des travaux de recherche ont été et sont toujours initiés dans
le cadre de la préparation de thèses de Doctorat (Doctorat
d’état et Doctorat), de thèses de Magister, de mémoires de
Master, d’Ingénieurs et de Licence.

Durant
la période 2009-2010, nous enregistrons, en termes de soutenances
effectuées 

  • 01
    thèse de Doctorat d’Etat

  • 08
    thèses Doctorat

  • 03
    soutenances d’Habilitation

  • 24
    soutenances de Magister

  • 49
    soutenances de Master

  • 07
    soutenances d’Ingénieurs

Notre
Laboratoire des Systèmes Informatiques (LSI) s’est pleinement
impliqué dans le processus de la nouvelle réforme LMD : En
effet nous avons mis en place, au sein du laboratoire, une
nouvelle option du Doctorat (LMD), option : Systèmes
informatiques depuis l’année universitaire 2010-2011 (avec un
accueil de 12 Doctorants), tout comme il est prévu d’en
accueillir 15 autres durant cette année universitaire 2011-2012.

3- Activités de
Partenariat.

Un autre volet d’activité
du Laboratoire porte sur le partenariat à travers des accords de
coopération, notamment avec

  • Le
    laboratoire LSIR de l’école polytechnique fédérale de
    Lausanne (EPFL) (Suisse) et l’Institut National d’Agronomie
    dans le domaine des réseaux de capteurs sans fil et leur
    utilisation en agriculture.

  • Le
    Laboratoire LINA à l’Université de Nantes portant sur
    l’accord programme Tassili N° 08 MDU 734 portant sur
    l’
    Ingénierie
    de l’Evolution dans les Architectures Logicielles (INEAL)

  • Des entreprises publiques
    dans le cadre de projets PNR (IT Solutions, etc)

Objectifs
restant à réaliser :


L’activité de
recherche du Laboratoire des Systèmes Informatiques (LSI) durant
les trois prochaines années est une continuité du
programme
de recherche en cours depuis déjà plusieurs années et sera axée
essentiellement sur les points suivants :

1- Proposition et
développement d’une plateforme de modélisation de procédés
logiciels par « réutilisation » à base
d’architectures logicielles

2-
Spécification et intégration d’un modèle de capitalisation
des connaissances (Knowledge Management System) pour la
modélisation des procédés logiciels

3-
Mise en œuvre de méthodologies de développement de
DataWarehouses

4- Exploitation
des Datawarehouses dans un environnement de Cloud Computing

5- Mise en œuvre
des algorithmes de réduction d’espaces d’états sur des cas
pratiques, tels les réseaux de capteurs, réseaux mobiles,
domaine bancaire, etc.

6- Modélisation
et vérification d’un protocole tolérant aux fautes destiné en
environnement mobile : Vérification et détection analytique des
pannes, et calcul des points de contrôle.



7 - Modélisation
des services et implémentation de l’identité numérique

8-
Mise en œuvre d’un système expérimental utilisant des réseaux
de capteurs et maîtrise du déploiement de ces capteurs

9- Mise en
oeuvre de protocoles et d’applications pilotes sur des réseaux
mobiles ad hoc et les réseaux véhiculaires



Difficultés
rencontrées :


La principale
difficulté rencontrée réside dans l’espace d’accueil très
réduit des locaux du Laboratoire limitant son extension tant au
niveau des ressources humaines (chercheurs) que dans l’achat de
gros équipements (Serveurs, Calcul intensif,…). En effet, le
parc informatique du LSI est actuellement dimensionné pour une
trentaine de chercheurs. L’effectif actuel, y compris les
doctorants (LMD et autres) affiliés aux différentes équipes,
est de 68 personnes. Il est nécessaire de réorganiser la
structure de ce parc en le dotant de nouvelles structures
d’accueil et de personnel administratif et technique pour le
suivi de la gestion du Laboratoire.